Un seul compte de trading




Un seul compte de trading est un ensemble de services de courtage qui permettent à un client de trader sur plusieurs segments du marché financier en utilisant un seul compte.

Ces dernières années, le nombre de sociétés fournissant des services dans les marchés FOREX et CFD est en constante augmentation. A cet égard, il y a une concurrence croissante des sociétés de courtage opérant dans cette affaire. A son tour, ce phénomène améliore les conditions pour les clients de l'entreprise et crée plus de possibilités pour un trading efficace.

Tout d'abord, les spreads dans les entreprises sont devenus plus faibles. Lorsque cette ressource a été épuisée, la technologie ECN et les comptes PAMM sont apparus. Les entreprises qui ont activement offert ces services par la publicité agressive planté sur l'idée dans l'esprit des clients que ces innovations leur permettrait de gagner beaucoup d'argent dans ce marché. Aujourd'hui, l'enthousiasme pour ces innovations a sensiblement diminué et un besoin de nouvelles idées et d'opportunités est apparu.

De nos jours, un grand nombre d'instruments de trading est l'un des avantages les plus importants pour attirer des clients. Auparavant, les entreprises offraient à leurs clients presque exclusivement des opérations de change (Trading des devises), maintenant la condition nécessaire pour attirer des clients est la possibilité de trader un grand nombre d'instruments de tous les segments du marché financier (par exemple actions, indices, matières premières etc), utilisant un seul compte de trading. Ce service est l'une des principales tendances de développement pour attirer les clients.


Actuellement, il existe deux systèmes de base pour fournir ce service.

Examinons les caractéristiques des deux régimes, leurs avantages et leurs inconvénients.

ActionsMatières PremièresFuturesDevisesComptes de courtageCourtierUn seul compte
de trading
Clients

L’idée du premier schéma est ce que les entreprises annoncent une opportunité de trader sur différents instruments financiers par l'intermédiaire de l’ACCESS DIRECT à des dizaines de bourses de premier plan et de services de trading des États-Unis, d'Europe et d'Asie via leurs propres terminaux de trading. A première vue, il semble très attrayant pour les clients. Cependant, beaucoup de questions se posent quand on le considère en détail. L'exigence indispensable de l'accès direct au marché ou, en d'autres termes, de trading sans intermédiaires directement dans le marché implique l'ouverture d'un compte et, par conséquent, de la documentation spéciale. En fait, ce schéma suggère qu'un client ouvre généralement un compte directement dans l'entreprise en utilisant un seul document (carte d'identité). De plus, l'accès direct sur la plateforme de trading de la société suggère que cette plateforme doit être autorisée à chaque bourse. Dans la plupart des entreprises qui annoncent un tel service, cette condition n'est pas remplie.

Par conséquent, on peut affirmer que l'accès direct n'est pas fourni au client et que le trading est exécuté au moyen du sous-compte de la société ou avec l'aide d'autres sociétés de courtage. La société est généralement silencieuse sur cette question. A cet égard, rien ne garantit que tous les ordres clients sont transférés dans le marché. En outre, le spread sur tous les instruments n'est pas fixé et crée des opportunités pour prendre le contrôle des résultats des ordres.

ActionsMatières PremièresFuturesDevisesComptes de courtageCourtierUn seul compte
de trading
ClientsCFD

Le second schéma, utilisant un seul compte de trading pour les instruments financiers tradés sur les principales places boursières et établissements de trading du monde, est très clair et transparent. Il implique le trading de toutes sortes d'actifs de marché par CFD (CFD sur actions, indices, matières premières). Le leader absolu parmi les sociétés offrant un tel service est IFC Markets.

Contrairement au premier régime, l'accès direct au marché n'est pas déclaré. La société elle-même émet des CFDs et fournit la liquidité nécessaire pour ces contrats, limitée par les dépôts des clients. Dans un premier temps, la société achète et vend des CFDs auprès de ses clients, puis, dans le cadre de sa stratégie de gestion des risques, couvre des positions soit directement sur la bourse, soit par l'intermédiaire de fournisseurs de liquidité primaire.

Il est important de noter que, contrairement aux sociétés opérant avec le premier régime, les spreads de tous les CFD de IFC Markets sont fixés. C'est un grand avantage pour les clients. Les spreads variables ne permettent pas de planifier correctement les entrées et les sorties commerciales et, par conséquent, de planifier les profits et les pertes avec la précision requise.

IFC Markets propose à ces clients de trader CFDs sur les principaux indices boursiers mondiaux, sur les actions des Etats-Unis de L’Europe et de l’Asie ainsi qu'un grand nombre de matières premières. Environ plus de 500 CFDs sont actuellement tradés. En outre, le chiffre est en constante augmentation et bientôt IFC Markets prévoit de les amplifier jusqu'à 1000.

Comme la conclusion, on peut constaterencore une fois que le système de CFD est claire et trasnsparent pour la clientèle, permettant d’utiliser leurs propres stratégies de trading plus efficacement.